Sur RUE MONTE AU CIEL : explications données aux traducteurs, lecteurs, étudiants et chercheurs : voies à suivre pour mieux gravir la rue Monte au ciel

D’une manière générale, il est souhaitable, dans les traductions, de conserver les realia, mots ou expressions créoles qui sont des termes spécifiques à la culture créole, à l’environnement et l’imaginaire créoles, tels que « accras », « i salé ! » etc. — dont le sens est rendu accessible, compréhensible grâce au contexte, par divers tours stylistiques dont vous me permettrez de garder secrètes les recettes —, tout en aidant quand même un peu, éventuellement, le lecteur ignorant du créole par des équivalents entre parenthèses.
Nota bene :
les numéros de pages sont ceux de la réédition en poche collection Idem.


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 22 janvier 2012

Sur "ÉCRIT AU JUS DE CITRON VERT"

Sur « ÉCRIT AU JUS DE CITRON VERT » :
Sens de l’incipit (la PREMIÈRE phrase) d’ "Ecrit au jus de citron vert" :
P. 380 "Est-ce confiner à la folie que de consentir... qu’est sa part l’acte d’écrire ?" : La structure est très française, en langage très (...)

dimanche 22 janvier 2012

Sur "DE SUEUR, DE SUCRE ET DE SANG"

« DE SUEUR, DE SUCRE ET DE SANG » :
87 : "Man (Sonson) : correspond en gros à la "Mamy" des familles américaines sudistes, une sorte de gouvernante/maman. "Man" veut dire "madame", mais familièrement, et ne s’emploie pas pour les dames de la bonne société, seulement pour les femmes (...)

dimanche 22 janvier 2012

Sur « LES TROIS MOUSQUETAIRES ÉTAIENT QUATRE »

EXPLICATIONS et AIDE À LA TRADUCTION
(les numéros renvoient aux pages)

mercredi 14 janvier 2009

Sur « SA DESTINÉE RUE MONTE AU CIEL »

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur RUE MONTE AU CIEL