Youma de Lafcadio Hearn, nouvelle traduction française (texte intégral) et graphie créole de Suzanne Dracius et Patrick Mathelié-Guinlet

dimanche 10 juin 2012
popularité : 15%

Parution de Youma de Lafcadio Hearn, nouvelle traduction française (texte intégral) et graphie créole de Suzanne Dracius et Patrick Mathelié-Guinlet, postface de Laura Carvigan-Cassin, éditions Idem.
Mai 2012.

Prix public : 5 euros.

- Pour commander en ligne, cliquer ici

- Possibilité de le commander à l’éditeur par mail à info@desnel.com

Lafcadio Hearn, né en Grèce le 27 juin 1850, est un écrivain irlandais qui prit ensuite la nationalité japonaise sous le nom de Yakumo Koizumi. En 1889, le journal Harper’s Monthly où travaille Hearn l’envoie comme correspondant aux Antilles. Il restera deux ans en Martinique. L’île lui inspire son roman Youma, dont l’action débute au temps de l’esclavage et trouve son épilogue au coeur des insurrections anti-esclavagistes qui ont accéléré la proclamation du décret d’Abolition à Saint-Pierre le 23 mai 1848.

« Cette histoire, écrivit Lafcadio Hearn à un de ses amis, est vraie en substance. La jeune fille refusa, dans les circonstances héroïques que j’ai décrites, l’aide de ses frères noirs et l’échelle. Bien entendu, il se peut que je l’aie idéalisée, mais non son acte. »

- Présentation de Youma : interview de Suzanne Dracius au journal télévisé d’ATV vendredi 8 juin : cliquer ici

JPEG - 213.7 ko

- L’histoire de Youma, une "da" esclave, est touchante. Outre le témoignage qu’elle apporte sur la vie aux Antilles au 19ème siècle, elle incite à la réflexion. Ecrite par Lafcadio Hearn, elle a été traduite de l’anglais en français par Suzanne Dracius et Patrick Mathelié-Guinlet, pour les éditions Idem. La postface est de l’universitaire Laura Carvigan-Cassin, docteur en littérature comparée :
"J’adhère complètement à l’acte militant de Suzanne Dracius et Patrick Mathelié-Guinlet qui ont entrepris de retraduire cette œuvre avec plus d’exactitude, de fidélité, au plus près de la pensée de Lafcadio Hearn et en respectant la graphie créole. La réédition de ce roman était incontestablement nécessaire."

- Cliquer ici pour lire la présentation de Youma sur Guadeloupe 1ère par Laura Carvigan-Cassin