Entreprendre en femmes debout

Journée de l’EntrepreneurE au féminin
lundi 4 juin 2012
popularité : 36%

ENTREPRENDRE EN FEMMES DEBOUT

Journée de l’EntrepreneurE au féminin
(Assocation Femmes doubout – Fort-de-France, Chambre de commerce et d’industrie - 16 mai 2012)

Entreprendre en fanm doubout, en femmes debout, haut levées, à l’instar des porteuses martiniquaises d’antan longtemps, qui sillonnaient l’île du Nord au Sud avec, sur leurs têtes fières, protégées par une simple torche, une charge équivalent au poids de leur propre corps… Porter haut et loin ses charges en Antillaises d’un genre nouveau, à l’orée de ce siècle tout neuf.
Entreprendre !… Porter haut et fort ses projets, en matadors matant machisme et machinations. Sursum corda : haut les coeurs ! Et haut les têtes de femmes debout, telles celles des charbonnières du port de Fort-de-France, qui, naguère, eurent le courage de se dresser.
Entreprendre, en marronnant hors des contraintes archaïques, hors des préjugés sexistes, hors des a priori ou préjugés stériles, hors des complexes qui entravent.
Entreprendre, bravant le danger, bâton levé, mèche allumée, sous l’égide d’une Lumina Sophie dite Surprise ou d’une mulâtresse Solitude…
Entreprendre, prendre l’initiative et donner, transmettre et faire progresser, en poteaux mitan, oui, mais en poteaux mitan pas statiques, en poteaux mitan en mouvement, en poteaux mitan en marche.
Entreprendre en féminitude et métissage épanouis, en femmes évoluées évoluant dans le monde pluriel d’aujourd’hui : en femmes debout.
On ne naît pas femme debout, on le devient, dirais-je, paraphrasant Simone de Beauvoir. On ne naît pas femme debout, on le devient : c’est une entreprise.

© Suzanne DRACIUS 2012