PAR METS ET PAR MOTS

Explications données aux traducteurs, étudiants & lecteurs friands
samedi 24 mars 2012
popularité : 11%

- "Par mets et par mots" est un jeu de mots sur l’expression courante "par monts et par vaux" (qui remonte au XVè siècle) ; "vaux (nom masculin pluriel), mot vieilli, ancien pluriel de "val", signifie "large vallée". "Par monts et par vaux" veut dire "de tous côtés" ; cette expression évoque un long voyage où l’on voit des paysages divers. Associée à un verbe de mouvement, cette locution indique le fait d’être dans plusieurs endroits à la fois, de monter et de descendre, de circuler à travers des montagnes et des vallées.
"Par mets et par mots" exprime l’idée que ce chef de cuisine antillais crée des plats (des "mets") variés qui font voyager grâce à la gastronomie ; il mêle des saveurs de diverses origines, aux noms appartenant à différentes langues (les "mots"). Non seulement la cuisine antillaise est un mélange de cuisine française, africaine et indienne, avec, par exemple, le colombo, les accras, mais de plus ce chef martiniquais métisse à l’extrême les plats en mélangeant des ingrédients de différentes origines, par exemple le foie gras (spécialité française) et les bananes antillaises, faisant une exquise cuisine métissée.

- Noble est la figure du Chef,
Fier masque d’or d’Agamemnon
 :
Agammemnon est un des héros de la mythologie grecque : lors de la guerre de Troie contée notamment dans l’Iliade d’Homère, il est le chef de l’armée achéenne. Il y a jeu de mots sur les deux sens du mot "chef", le chef de cuisine et le chef d’armée. De plus, Jean-Charles Brédas ressemble à Agamemnon, ou, du moins, au masque d’or d’Agamemmon.

- "grands-manmans" : grand-mères ("manman", en créole, signifie "maman") ; cette cuisine est un héritage de toutes sortes de grand-mères de la terre, créoles, américaines etc., d’où une cuisine métissée, de la Caraïbe à la Nouvelle-Orléans…

- "flattant […] le goût" : exaltant, rehaussant, rendant encore meilleure la saveur.

- « potomitan  : le mot créole "potomitan" (poteau mitan ») désigne la femme, la mère de famille ; mot à mot, le "poteau mitan" est le pilier central de la maison ("mitan", en français vieilli, signifie "milieu"), sur lequel repose le foyer et sans lequel tout s’écroule.

- "passion" : sous-entendu fruit de la passion (marakoudja).