BIOGRAPHIE & OEUVRES de Suzanne Dracius

"Indéniablement, Suzanne Dracius est l’une des grandes voix des Antilles françaises"(TV5), une des "grandes figures des lettres antillaises"(ministre de la Culture)
lundi 6 juillet 2015
popularité : 77%

Photo Thomas Spear

"Indéniablement, Suzanne Dracius est l’une des grandes voix des Antilles françaises" (Cultures Sud/TV5 Monde, 2010) ;
l’une des
"grandes figures des lettres antillaises"
(discours de Frédéric Mitterrand alors ministre de la Culture, Le Livre sur la Place, Nancy, 16/09/11) ;
« l’une des voix féminines les plus importantes des Antilles. » (Jean-Pierre Piriou, The French Review, USA, 2003)
"La réputation et la renommée de Suzanne Dracius ont grandi fermement au fil des ans. Sa voix est importante dans la littérature des Caraïbes françaises [caribéenne française], l’une de celles qui méritent d’atteindre un public et une audience aussi larges que possible. La combinaison de sophistication littéraire, d’exactitude historique et de valorisation féministe fait de son œuvre un point de repère littéraire et culturel." (H. Adlai Murdoch, Tufts University.)

Écrivaine martiniquaise née à Fort-de-France, Suzanne Dracius, "qui est très connue, qui a publié énormément : elle avait fait Rue Monte au ciel, il y a quelques années, qui est maintenant en livre de poche" (Claude Sérillon, conseiller culturel du président de la République François Hollande, sur France 2 dans l’émission Vivement dimanche de Michel Drucker, 26/06/11)

Suzanne Dracius a passé son enfance dans son île natale puis en Ile-de-France, à Sceaux.
Professeur de Lettres Classiques à l’issue d’études au lycée Marie-Curie et à la Sorbonne et titulaire d’un DEA de Langue et culture créoles, elle a enseigné à Paris, puis, de retour au pays natal, à l’Université Antilles-Guyane, et aux USA à l’University of Georgia et à Ohio University en tant que "visiting professor".

Auteur d’un roman, L’Autre qui danse, finaliste du Prix du Premier Roman (Seghers, 1989, réédité en poche aux éditions du Rocher en 2007), de nouvelles, "De sueur, de sucre et de sang" (Le Serpent à plumes, 1992), Rue Monte au ciel (Desnel, 2003, Coup de Coeur FNAC), d’un "fabulodrame", Lumina Sophie dite Surprise, Médaille d’Honneur de Schoelcher pour la Journée de la Femme (Desnel, n°2 des ventes à la LA à sa sortie en 2005) et de poèmes (Exquise déréliction métisse, Prix Fetkann, Desnel, 2008), elle est la coordinatrice d’anthologies d’inédits, dont Hurricane, cris d’Insulaires (Prix Fètkann Mémoire du Sud/mémoire de l’humanité, Desnel, 2005).

En 2010, Suzanne Dracius reçoit le Prix de la Société des Poètes Français pour l’ensemble de son oeuvre.

Plusieurs de ses œuvres sont étudiées et traduites en Europe, aux États-Unis, au Canada et en Afrique.

Ses textes sont analysés dans Métissages et marronnages dans l’oeuvre de Suzanne Dracius, ouvrage collectif d’universitaires coordonné par Y. A. Helm publié aux éditions L’Harmattan en 2009.
Prix de la Société des Poètes Français

- En savoir plus

Bio détaillée :

Suzanne Dracius a passé son enfance entre ses Terres-Sainville natales et les hauteurs de Balata, puis en région parisienne, à Sceaux : « Mes souvenirs d’enfance se muèrent en souvenirs d’En France ».

Professeure de Lettres Classiques (français, latin, grec) à l’issue de ses études au lycée Marie-Curie et à la Sorbonne – Paris IV et titulaire d’un DEA de Langue et culture créoles, Suzanne Dracius a enseigné d’abord en banlieue, puis à Paris, et enfin, de retour au pays natal, à l’Université Antilles-Guyane et aux USA à l’University of Georgia (1995) et à Ohio University (2006) en tant que visiting professor.

Révélée par L’autre qui danse publié à Paris chez Seghers, finaliste du Prix du Premier Roman 1989 (réédité en poche aux éditions du Rocher en 2007), une plume très appréciée d’Aimé Césaire — qui écrivit en dédicace à sa mère : "À Elmire Dracius que la Martinique remercie entre autres choses d’avoir mis au jour la poésie, la vraie : Suzanne ! Merci !".

Romancière, nouvelliste, poète et dramaturge à la sensualité volcanique, ses oeuvres sont traduites en anglais, espagnol, allemand, italien, néerlandais, roumain, malgache etc. , et étudiées dans de nombreuses universités européennes, africaines et américaines.

Mulâtresse « kalazaza », Suzanne Dracius revendique ses ancêtres africains, européens, caraïbes, indiens, et son aïeule chinoise.

Exaltant métissage et marronnage littéraire, déclarant "écrire au féminin pluriel", Dracius danse au son de sa mémoire scandée par les échos de l’Histoire, évoluant entre deux extrêmes, l’Antiquité et le Nouveau Monde. Son œuvre s’inscrit dans l’interrogation d’une France multi-ethnique de toutes les solitudes.

Née en pleine saison cyclonique, le 21 août 1951 à midi, heure où le soleil est au zénith, aux Terres-Sainville — pas à la Maternité, non, dans la maison familiale — « à la rue Amédée Knight, au numéro 3, des mains d’un parrain défaillant pour cause de sexe inadéquat, pour ne pas dire maudit », — ça portait malheur, soi-disant, d’être parrain d’une fille pour la première fois —, éléments où l’on peut voir “un lot de symboles”, Amédée Knight étant le premier sénateur noir, écrivaine martiniquaise, donc, ou écrivain martiniquais si l’on préfère, ou écrivain tout court, car "l’écriture n’a pas de patrie ni de genre", Suzanne Dracius a passé son enfance d’abord dans son île volcanique puis en Île-de-France, entrant à l’école à deux ans "à la rue Perrinon" à Fort-de-France car elle réclamait d’apprendre à lire de toute urgence — activité qui lui paraissait magique comme quimbois et vaudou — et ensuite, à quatre ans, à l’école Sainte Jeanne d’Arc à Sceaux, cultivant sa "féminitude" de calazaza "contre vents et marées du racisme, du sexisme et autres ostracismes", préférant "les isthmes aux -ismes et les passerelles aux murs".

JPEG - 36.8 ko

OEUVRES

(cliquer sur le titre de l’ouvrage pour plus d’infos sur chaque livre)

• ROMAN ET NOUVELLES  :

- L’autre qui danse, finaliste du Prix du Premier Roman, Seghers, Paris, 1989 ;
ISBN : 978-2-232-10216-5. Éditions du Rocher, Paris, 2007 : réédition en poche collection Motifs ;
ISBN : 978 2 06173 3.

- Rue Monte au ciel, Desnel, Fort-de-France, 2003.

"Montagne de feu", nouvelle (in Diversité : La nouvelle francophone,
2è édition), Houghton-Mifflin, Boston, USA, 2000.

« De sueur, de sucre et de sang », nouvelle, éditions Le Serpent à Plumes, Paris (n° 15), 1992, pp. 35-38 ; au format de poche : 1995, pp. 111-127 .

"La Virago", nouvelle (in Diversité : La nouvelle francophone, Houghton-Mifflin, Boston, USA, 1995.

POÉSIE  :

- Déictique féminitude insulaire, éd. Idem, 2014.

- Exquise déréliction métisse, Prix Fetkann, Desnel, 2008.

Infos sur Exquise déréliction métisse : cliquer ici

- Prosopopées urbaines, anthologie d’inédits coordonnée par Suzanne Dracius, éd. Desnel 2006.
Entretien entre Aimé Césaire & Suzanne Dracius (décembre 2005) ; extrait : dédicace de Césaire à la mère de Suzanne Dracius :
« À Elmire Dracius que la Martinique remercie entre autres choses d’avoir mis au jour la poésie, la vraie : Suzanne ! Merci ! » signé : Aimé Césaire.

- Cliquer ici pour en savoir plus sur Prosopopées urbaines incluant des poèmes inédits de Suzanne Dracius pages 73 à 83.

- Hurricane, cris d’Insulaires (Prix Fètkann Mémoire du Sud/mémoire de l’humanité) (anthologie coordonnée par), Desnel, 2005 , incluant des poèmes inédits de Suzanne Dracius pages 41 à 48.
Hurricane, cris d’Insulaires sur bellemartinique.com cliquer ici

THÉÂTRE :

- Lumina Sophie dite Surprise, fabulodrame, Desnel, 2005.

1ère représentation à la Préfecture de Fort-de-France le 17 octobre 2000, pour la Marche Mondiale de la Femme, mise en scène de José Alpha.
Sponsorisée par TV5 pour le Colloque de l’AATF (American Association of Teachers of French, Association américaine des professeurs de français) en juillet 2003.

OUVRAGES JEUNESSE :

- My Little Book of London / Mon petit livre de Londres (bilingue, en collaboration avec Samantha Barton - illustrations de Janko Floro), Desnel, 2008.

- Fables de La Fontaine avec adaptations créoles et sources antiques (illustrations de Choko), Desnel, 2006.

Habitation Anse Latouche, la Vallée des Papillons (avec Pierre Pinalie), éd. Hugues Hayot, Le Carbet, 1994.

NOUVELLES, POÈMES & textes DANS DES OUVRAGES COLLECTIFS :

- « La couleur du béké goyave » et « La langue de Molière sauce chien ». P. 7-17 et 73-96 Partir sans passeport, éd. Idem, 2012.

- « Caribéenne en littérature », « Nous finirons tous métis » et « Le racisme est soluble dans l’encre noire ». Plumes rebelles, Anthologie de l’Outre-mer français d’Amérique coordonnée par Suzanne Dracius. P. 9 - 52. Éd. Desnel, 2011.

- Cliquer ici : Plumes rebelles

- "Chocolater son petit corps", Voix du Monde Nouvelles francophones, éditées par Bénédicte Boisseron et Frieda Ekotto, Presses universitaires de Bordeaux, 2011 (pp. 63-74).

- « In Search of Suzanne Césaire’s Garden », in Research in African Literatures, vol. 41, N° 1 (Spring 2010), Indiana University Press, The Ohio State University (pp. 155-165).

- Pour Haïti, anthologie coordonnée par Suzanne Dracius au profit de BSF, éd. Desnel, 2010, pp. 9-46/72-77.
Infos sur Pour Haïti cliquer ici

Pour commander Pour Haïti cliquer ici

- La crise de l’Outre-Mer français, éd. L’Harmattan, 2009.

- Guadeloupe et Martinique en grève générale, Liyannaj kont pwofitasyon (coll.), Desnel, Fort-de-France, 2009.

- "La langue de Molière sauce chien", nouvelle, in Les identités francophones, anthologie didactique sous la direction d’Aurélien Boivin et de Bruno Dufour, éd. Les Publications Québec français, Québec, 2008, pp. 86-92.

- "DOM : Départements à part entière ou entièrement à part ?", International Journal of Francophone Studies Volume 11 Numbers 1 and 2, edited by Adlai Murdoch (UIUC) and Jane Kuntz (UIUC), 2008 (pp.229-238), éd. Intellect Ltd., Bristol, UK.

- Yé krik ! yé krak ! Bouladjel ! Contes et légendes autour de la mort et des rites funéraires aux Antilles antan lontan, Desnel, 2008.

- "Negzagonal" et "Moun le Sid" (poèmes en créole avec adaptation française), Éditions de Traditions et Parlers populaires de Wallonie-Bruxelles, MicRomania n° 3, 1992 ; n° 5, 1993.

PRIX LITTÉRAIRES & DISTINCTIONS :
JPEG - 25.3 ko

- 2015 : Présidente du jury du Prix Césaire décerné par l’ADEAS, association des étudiants africains de la Sorbonne.

- 2011 : membre du jury du Grand Prix du Livre caribéen.

- 2010 : Prix de la Société des Poètes Français pour l’ensemble de son œuvre.
Prix Fetkann au Salon du livre de Paris

- 2009 : Prix Fetkann Poésie pour Exquise déréliction métisse.

- 2009 : nommée ambassadrice de Femmdoubout et membre d’honneur de l’association (cliquer ici).

- 2006 : Médaille d’Honneur de Schoelcher pour Lumina Sophie dite Surprise.

- 2005 : Prix Fetkann/ Mémoire du Sud, mémoire de l’humanité pour Hurricane, cris d’Insulaires.

- 2004 : nommée Membre Honoraire de la Foreign Language Honor Society de l’Ohio University, U.S.A.

- 2003 : nommée Membre Honoraire de l’AATF (American Association of Teachers of French, association américaine des professeurs de français), seul écrivain martiniquais à avoir reçu cette distinction, après Aimé Césaire en 1976.

- 2003 : Coup de cœur FNAC pour Rue Monte au ciel, sélection Prix RFO.
JPEG - 36.9 ko

- Présidente du Salon du Livre du Marin, Martinique, en mai 1989.

- Présidente du Championnat d’Orthographe de Bernard PIVOT à Fort-de-France en novembre 1989.

- A dirigé l’Atelier d’Écriture et de Création Littéraire de l’Université du Temps Libre de l’Université Antilles-Guyane de 1989 à 1996.

- 1991 : directrice de la collection "Matjoukann kréyol/Patrimoine créole" aux éditions l’Harmattan.

COORDINATION D’OUVRAGES :

- Memories, anthologie poétique (Nicolas Guillén, Langston Hughes & Jacques Roumain), préfacée par Alain Mabanckou, coordonnée par Suzanne Dracius, éd. Desnel, 2007.
Infos sur Memories, cliquer ici

- Youma de Lafcadio Hearn, nouvelle traduction française (texte intégral) et graphie créole de Suzanne Dracius et Patrick Mathelié-Guinlet, postface de Laura Carvigan-Cassin, éditions Idem, 2012.
Infos sur Youma, cliquer ici

MISE EN SCÈNE :

Lumina Sophie dite Surprise : Première représentation à la Préfecture de Fort-de-France en 2000, pour la Marche Mondiale de la Femme (mise en scène de José Alpha, l’auteure étant assistante du metteur en scène).

Générale au Festival du Marin (2002), reprise sous le mécénat de TV5 à la cérémonie d’ouverture du colloque AATF (Association des professeurs de français américains) dans une mise en scène de l’auteure (Trois-Îlets, 2003).

Traductions/Translations/Traduzione/Übersetzung/Traducción…

- Traductions en anglais, italien, espagnol, allemand, néerlandais, roumain, malgache…

CV & biobibliographies succinctes :

- Biobibliographie de Suzanne Dracius en 12 lignes

- CV de Suzanne Dracius résumé en 250 mots : cliquer ici

- CV biobiblio de Suzanne Dracius en 230 mots

- CV abrégé de Suzanne Dracius en 160 mots : cliquer ici

- CV mini de Suzanne Dracius en 145 mots

- Cliquer ici pour voir la Bibliographie de Suzanne Dracius sur viabooks

- Cliquer ici pour voir la présentation de Suzanne Dracius sur Île en île et écouter « De sueur, de sucre et de sang », nouvelle de Suzanne Dracius lue par l’auteure

- Page Suzanne Dracius écrivain(e) sur Facebook

JPEG - 86.8 ko

- SÉLECTION D’ARTICLES DE PRESSE DIVERS :

"Parce que j’aime lire" (Revue LU, mai 1989).

"Sauver une soeur" (Antilla, octobre 1989).

"Vous avez dit iconoclastes ?" (Antilla, décembre 1989).

"Nicolás Guillén. Une ferveur de sang-mêlé" (Espace latino-américain, janvier 1990).

"L’autre manière de danser" (Les cahiers du Sud-Est, 1990).

"La femme antillaise et l’écriture" (ASCODELA, mai 1990)

"Dire, écrire. Hommage à Gilbert Gratiant" (Actes de la Fête de la Poésie an V, Antilla Kréyòl, mai 1991).

"Femme et écrivain" (France-Antilles, interview, mars 1991).

"Tartuffe flirte à Fort-de-France" (France-Antilles, janvier 1992).
JPEG - 129 ko