Sur EXQUISE DÉRÉLICTION MÉTISSE Prix de la Société des Poètes Français & Prix Fetkann

EXQUISITO DESAMPARO MESTIZO, CALAZAZA’S DELICIOUS DERELICTION
samedi 17 juillet 2010
popularité : 18%

Hayat Ben 26 mars 2016 :
J’ai eu l’honneur de lire ce livre et une partie de L’autre qui danse. C’est magnifique. Bravo Suzanne .

• « De rue d’Enfer à rue Monte au Ciel » :

- AE Sahnoun, 10 février 2016 :
Magnifique

- Maggy De Coster, 10 février 2016 :
Bravo Suzanne !

• (Sur "Fantasmes de femme") :

- Henri Maria, 14 février 2016 :
Oh, non , maître(sse) de la parole ! La cour ne dort pas. Elle est plus éveillée qu’hier et un peu moins que demain....

- Christian Griffard 4 février 2016 :
Être ivre !!!!... mais Madame, vous êtes déjà vous-même un flacon d’élixir à l’arôme rare & délicat... on imagine... Ulysse a vécu moins de dangers aux abords des sirènes, qu’on ne risque de perdre la mémoire dans votre environnement. Ah ! l’heureux homme qui a sombré corps & âme en vous étreignant en 1960/70... quoique soixante me paraisse un peu tôt, pas besoin d’être devin pour imaginer l’œil du maître ou plutôt du père en Monsieur Dracius...

- Izae Etifier, 24 janvier 2016 :
Très joli !

- Bea Fanfan, 23 janvier 2016 :
Super ! !!!!!

- Denis Pourawa, 23 janvier 2016 :
BRAVO !

Ketime Association, 23 janvier 2016 :
c’est beau

- Black Jack Legroove, 23 janvier 2016 :
je like

- Bcd Label Musicwebagency LIKE

• Sur le recueil EXQUISE DÉRÉLICTION MÉTISSE :

- Jacques Olivier, 20 octobre 2015 :
Yeees ! superbe livre...j’ai aimé le lire. Félicitations. ..

- William Da Gloria, 7 octobre 2015 :
Exquisito desamparo mestizo, poèmes de Suzanne Dracius, une poétesse française qui porte haut les couleurs (Bleu, Blanc, Rouge) de la France dans le monde entier, en langue Française et Espagnole.

- Germaine Sergent, 23 juillet 2015 :
Délicieuse Dracius Suzanne !!! A lire absolument ! ! !

- Sur le Prix de la Société des Poètes Français & le Prix Fetkann décernés à EXQUISE DÉRÉLICTION MÉTISSE  :

- Avicène Nikola, 13 juillet 2015 :
Un immense bravo ! Ce prix-ci a un sens.

- Sur "Fantasmes de femmes" :
- Bruno Monrose, 10 octobre 2015 :
Cette ouverture autre que les classiques me touche énormément. Chapeau bas, Madame, pour ce témoignage de la vie Caribéenne.

- Serge Michel Nef, 10 octobre 2015 :
Vous m’estomaquâtes autant que m’épatâtes... Bravo c’est superbe, et encore le mot est faible... Vous m’estoquâtes de cette verve empreinte de dérision, ça secoue !!! ça s’coue !!!

- Moïse Mougnan, 10 octobre 2015 :
Ye kri Ye kra. La plume de la grande Suzanne Dracius ne dort pas. Merci Dracius Suzanne pour tes vers qui nous tiennent en éveil ! Jah Love ! Ayibobo !

- Gérard Nordin, 9 octobre 2015 :
Exquise vraiment en pétillement, en éruption, en sensuelle oraison !

- Claudio Lé la Mèm, 9 octobre 2015 :
Bravo Dracius Suzanne !

- Serge Ovarbury, 9 octobre 2015 :
Je continue à aimer

- José Jeanne, 13 juillet 2015 :
Excellent !! J’aime ! Le voyage est féerique, Angélique..., diabolique ! Je me suis laissé prendre au jeu et j’ai eu l’impression de vivre une réalité avec toi Suzanne !!!! Waouuuuuw ! Très fort ce texte.

Sénorita Crg, 13 juillet 2015 :
Quelle chevauchée ! J’en suis retournée, époustouflée !

Tibo Tib, 12 juillet 2015 :
ça te va bien ce texte ouaaa jtimagine troooop avec tes cheveux au vent

- Ghizlaine Hatil, 14 mai 2015 :
Félicitations, Suzanne, la Martinique, et la Caraïbe sont à l’honneur de l’autre côté de la planète. Bravo ;

- Tous Créoles Paris, 1er mai 2015 :
"le public était heureux d’entendre les artistes déclamer des textes empruntés le temps d’un instant aussi bien à des auteurs connus (Aimé CÉSAIRE, Suzanne DRACIUS, Eugène MONA, …) que de leurs propres répertoires."

- Nèfta Poetry, 30 avril 2015 :
MELT IN MOTHERLAND à "PAROLES DE CRÉOLES" Tous Créoles
Notre premier passage — au 2ème nous avons délivré notre propre répertoire poésie acoustique SONJ MWEN, PRÉSAGE, FREE — fut un hommage à quelques poètes antillais : Sonny Rupaire, Aimé Césaire, Dracius Suzanne et Guy Tirolien

• Sur "Aux cendres de Cendra :

- Anne-Marie M Winch, 20 avril 2015 :
Un texte puissant, Suzanne, et si réel malheureusement.

- Renee Fulgence, 19 avril 2015 :
Quel poème ! Magnifique.

• Sur "Anamnésie propitiatoire" :

- Christian Bazile, 26 octobre 2015 :
J’ai lu. T’es un maître du dire sur papier.

- Dominique Lancastre, 26 octobre 2015 :
Dérélictement exquisite

- Roots Matnik, 22 mai 2015 :
Merci Dracius Suzanne "Désobéir à l’injonction d’oublier"

- Vivélla Georgia, 15 mai 2015 :
Merci, Madame Suzanne Dracius pour votre plume magique.

- Sophie Carayon, 14 mai 2015 :
Suzanne !
Ta si belle plume...Un enchantement

- Denis Pourawa, 16 mars 2015 :
Bonjour très chère poétesse Suzanne Dracius, votre poème est bouleversant et aussi boule vers sang... Si je puis me permettre, prochainement je suis invité à une émission radio et en lisant votre poème l’idée me vient de vous proposer de le mettre en lecture pour un hommage à Zyed et Bouna. Acceptez-vous que je lise votre boule vers sang poème ? Merci, ayez l’assurance que je ne manquerai pas de vous citer. Mes sincères et respectueuses salutations.

- Ghizlaine Hatil, 15 mars 2015 :
Beau texte. Pour qu’on n’oublie pas.

- Yves Priam, 25 novembre 2014 :
Suzanne, elle est extraordinairement brillante ton "Anamnésie propitiatoire". Elle dit avec exhaustivité le projet démiurgique obnubilé par la chimère d’une non-humanité nègre ou arabe, dans la perspective d’une ré-écriture de l’Histoire qui deviendrait plus blanche, plus juive, plus vouée au dieu-argent.

- Cristalle De La Bruyère, 6 septembre 2014 :
EXQUISE DÉRÉLICTION MÉTISSE est devenue ma lampe sur la table de chevet où que j’aille, qui plus est elle est facile à glisser dans un sac.

- Christian Pastel, 8 mai 2014 :
"Gais zombis en folle partance pour de créoles saturnales" ! J’aimeeee !

- Muriel Mathieu • 6 mars 2014 :
j aime beaucoup Suzanne. gros bo dou.

- Olivier Neveux • 6 mars 2014 :
Yes !!! Splendide ! Merci... quel magnifique texte !!! Sincèrement ! J’adore !! Quel personnage !

- Jacques-olivier Ensfelder • 6 mars 2014 :
j’adore aussi ! un écrivain important Mme Dracius ! je le crois !

- Yolande Aline Helm • 6 mars 2014 :
Magnifique !
j’enseigne un cours en traduction sur la littérature caribéenne en automne et ce texte fera partie du programme- :)

- Giana Verdun Jolies phrases !
5 mars 2014

- Frànck Làrson · 3 septembre 2013 :
Bonjour Madame Suzanne Dracius, je m’appelle Franck et je suis Martiniquais. Depuis peu, en tombant dessus par hasard dans la librairie de ma ville, j’ai découvert votre livre “ Exquise déréliction Métisse “, je l’ai acheté, il m’a beaucoup plu, et j’aimerais savoir s’il me serait possible de vous rencontrer afin que vous puissiez me le dédicacer. Merci beaucoup. Signé Un nouveau lecteur enthousiaste et impatient de faire votre rencontre.

• Sur la lecture, au Marché de la Poésie, de "Fantasmes de femmes", extrait d’EXQUISE DÉRÉLICTION MÉTISSE (prix Fetkann) de Suzanne Dracius, avec traduction espagnole par Veronica Martinez Lira (Exquisito Desamparo mestizo,ouvrage bilingue, éditions Espejo de viento, Mexico, publié avec le concours du Centre national du Livre et de l’ambassade de France à Mexico) :

- Ahmad Dahmani · 14 juin 2013 :
Plus exilant ! Merci pour La beauté de la diction ainsi que la traduction ! Compte tenu du texte, type de transcendance.

- Mari Jane Sanchez · 14 juin 2013 :
"Fantasmes de femme" et chevauchée fantastique ? Jolie Suzanne Dracius. Gracieuse.

- Gabriela Guevara Maravilloso · 14 juin 2013 :
 :-)))))) Divina como siempre :-)))))))

• Sur "Oedipienne prosopopée latino-créole" :
- Josée Riga · 20 mai 2013 :
Très beau texte !

Sur Exquise déréliction métisse Prix Fetkann Poésie 2009

et le Prix de la Société des Poètes Français à Suzanne Dracius pour l’ensemble de son oeuvre

- Ahmad Dahmani · 9 juin 2013 :
bravo Madame de Staël junior !Encore du Succès.

- Max Freesney Pierre · 20 mai 2013 :
J’ai une amie Dr. Weir-Soley qui a publiié une anthologie en anglais qui s’appelle Caribbean Erotic et dans laquelle figure ton texte que j’aime beaucoup. Bonsoir de Miami.

Sur la parution d’EXQUISITO DESAMPARO MESTIZO, la traduction espagnole d’EXQUISE DÉRÉLICTION MÉTISSE, 20 mai 2013  :

- Charlery Labeau
À une écriture riche et... pétillante ...

- Evelyne Athey :
félicitations !

- Roland Paillé :
Du CHAMPAGNE ??? Je faisais pingre tantôt avec mon vin (hi ! hi !) ... Bon, on bouche le vin et on sort le champagne ! (hi ! hi !) !

- Claude Clairicia :
félicitations, je trinque pour l’expansion de votre écriture ; à continuer !

- Patricia Thiery :
Bravo pour la traduction et la parution !

- Verónica Martínez Lira :
Bravo !

- Marloue Mona :
excellent !!! tchin !tchin ! ma Suzanne !! kissous !!

- Juan Ramon Alarcon :
me alegro para ti ! salut et félicitation ! à bientôt ! Beso.

- Sur "Fantasmes de femmes", Françoise MICHEL · April 18, 2013
very interesting this poem of a woman who is free on everything
a pleasure to read this libertine freedom

- Roland Paillé · 18 avril 2013 :
Exquise déréliction… votre livre est tout juste à côté de moi, sur mon secrétaire, et je me propose de m’y REplonger durant mes vacances qui ont débuté hier... Il m’a été dédicacé par « Volcaniquement, DS ». Hi ! hi ! hi !

- Verónica Martínez Lira · 17 avril 2013 :
Génial !

- Pedro Lito · 28 mars 2013 :
respects madame !! je suis très admiratif de tout votre savoir et surtout de votre connaissance sur notre père spirituel à tous Aimé Césaire. J’étais au salon du livre samedi après-midi et j’ai suivi une partie de votre intervention qui lui était consacrée justement, j’étais en admiration devant vous (rires). Cet après-midi m’a beaucoup appris, bonne continuation à vous chère Suzanne !

Teklal Neguib · 23 mars 2013 :
Un superbe livre !

Ahmad Dahmani · 25 mars 2013 :
bonne conférence chère amie ; exposition, culture et actif ! Nos félicitations.

- Christian Pastel · 26 mars 2013 :
voix calazazine, féminine, exquise voie du 21 eme, respect et encouragements !

- Michel Laboureau-couronne · 11 mars 2013 :
I loved ce text ! à quand le next ? à +

- Guy Kombo · 13 mars 2013 :
Suzy De Suzanne, je me souviendrai toujours de toi au printemps des poètes à LODEVE, avec tes brillantes exégèses.

- GrioManding Le Griot · 3 mars 2013 :
Bravo Suzanne Dracius, pas de libération sans création (Big Up Action popositive)

- Octave Cestor · 2 mars 2013 :
Suzanne votre engagement littéraire est un exemple à suivre pour imposer l’écrit comme le vecteur de l’émancipation individuelle.

- Lion de Juda · 2 mars 2013 :
Toutes mes félicitations, mon amie de sur/de Facebook... Loll...

Sur le poème " Oedipienne prosopopée insulaire " :

Natwal Mystik · 27 février 2013 :
Belle plume....

Jenny Girier-dufournier · 27 février 2013 :
Belle écriture......je partage avec nos compatriotes de l’hexagone....Merci.....

- Marie Fradon-Rubel · 26 février 2013 :
Poème si bien nommé .. Maux si bien écrits, mots si bien décrits .. Que c’est beau Suzanne ! et mes mots sont bien mièvres pour te le dire ...

- Christian Pastel · 26 février 2013 :
Matininos, femmes, multiples, fécondes...Plateforme Marigot (lieu de naissance de ma mère), côtes léchées et ciselées par l’océan, Charpentier...Basse Pointe et Marigot où rugissent les Hommes, "créolisée mais congo, civilisée mais trublionne". Merci, c’est beau, fort, amer et sucré... comme l’origine du (des) monde(s)

Gerard Nordin · 26 février 2013 :
su blime !

Annick Curier · 26 février 2013 :
trop fort tous ces mots je prends mon dico

Angelika Zabrocki · 26 février 2013 :
merci

Sur "Fantasmes de femmes" et "Fantasm fanm" :

- Christine Esteve · 14 février 2013 :
C’est vraiment trés joli "en harmonie.... , en mélodie..." si joliment senti, si joliement écrit, cette caribéenne poésie.

- Marie Josée Claude · 14 février 2013 :
J’ai adoré !!!

- Monique Duranty · 14 février 2013 :
c’est beau !

Germain Suriam · 14 février 2013 :
fout sa bel ...

Louis-Gerard Salcede · 14 février 2013 :
Magnifique !!!!!!!!!

Sur "Urgentes turbulences"  :
- Bruno Monrose, 15 février 2016 :
Ce poème est ton reflet dans ton île chérie et adorée. La recherche de ces vers est majestueuse. Elle slame de partout.

- Thierry Mathiasin, 14 février 2016 :
Belle comme la rencontre de la forêt d’Absalon avec une étoile. Vivante poésie ! Merci

- AE Sahnoun, 14 février 2016 :
Très beau Poème Suzanne !
Suzanne !!!! mais c’est le top, c’est un bijou en or et diamants, elle a un Grand cœur, une personnalité gigantesque, une générosité sans limite, une gentillesse pleine d’amour, tous tes fidèles amis et proches te souhaitent une longue vie pleine de succès.

- Abderrahmane Mamine, 14 février 2016 :
très beau et très belle

- Nadège Descombes, 14 février 2016 :
Magnifique, Dracius Suzanne

- Joseph Payne, 14 février 2016 :
Tout est beau : et le poème et la poétesse.

- Arezki Arezki, 14 février 2016 :
J’admire.

- Claude Simonnet · 9 août 2015 :
J’aimais bien "patat lonbraj"… Dans sa phonétique primaire, dans sa consonance "juron".

- Jacques Olivier, 21 juillet 2015 :
Superbe texte... Beaux poèmes... Achat il y a presque un an. Je vais m’y remettre pour mes vacances !!

- Gilbert Lecurieux, 21 juillet 2015 :
Tu es poétiquement coquine, ma Suze...

Jean Floro, 21 juillet 2015 :
Les mots en feu d’artifice !!!

- Ghislaine Pierre-François · 14 février 2013 :
c’est magique !!!!!!

- Christian Pastel · 13 février 2013 :
magnifique bien sûr ! sans jeu x de mots !

Agnès Pzct · 13 février 2013 :
j’aime : je partage !

Francoise Gosse · 13 février 2013 :
ON SENT LE SOLEIL QUI NOUS MANQUE TANT !

Sur "Prosopopée urbaine : Bellevue" :

- Denis Pourawa • 13 février 2013 :
Poétique Reine Dracius

- Marloue Mona • 13 février 2013 :
j’aiime !

Sur "De rue d’Enfer en rue Monte au Ciel " :

- Paola Gaud • 12 février 2013 :
Merci Suzanne Dracius, j’ai adoré ce poème

- Ralph Valleray · 12 février 2013 :
Bravo !!!

- Christian Cuniah · 11 février 2013 :
C’est beau...

- Evelyne Athey · 11 février 2013 :
ton carnaval de Saint-Pierre ressemble à s’y méprendre à celui du Fort-de-France d’aujourd’hui ! beau texte !

Alain Aumis · 11 février 2013 :
Bien dit, bien décrit avec une précision d’orfèvre des mots. Tu y étais ? Si oui, comment fais-tu pour rester aussi jeune ?

Sur "Nègzagonale" :

- Fred Moustin • 13 février 2013 :
SUPER

- Moshé Kalonji • 13 février 2013 :
Magnifique....

- Christine Willy • 13 février 2013 :
superbe

- Sonia Benmessaoud • 11 février 2013 :
Quel texte plein d’émotions et d’exaltation ! Elle est tellement de choses à la fois votre "Nègzagonale"... J’aime son essence originelle qui prend racine dans le métissage ou l’entre-deux mondes et qui de ce fait se suffit à elle-même pour exister, vivre et vibrer tel le carnaval ! Oui je vous assure que la volonté catharsistique est bel et bien là et elle danse à merveille avec la modernité du texte et des mots. Je vous découvre chère Madame et salue votre écriture ! Merci ! Je vous assure chère Suzanne Dracius que vous faites partie des jolies surprises de ma découverte du monde antillais et madininais... Merci à vous de nous transporter de la sorte, par la simple force de vos mots. J’ai très sincèrement hâte de vous lire avec plus de temps et de m’investir avec plaisir dans votre œuvre littéraire... Une amoureuse de Césaire hispano-marocaine qui vous rend grâce de tant de finesse et d’esprit...

- Murielle Brieu · 10 février 2013 :
Emouvant car contemporain, réaliste, mais tout à la fois catharsistique et poétique comme tout ce que vous écrivez chère Suzanne Dracius !

Sur la version créole de "Negzagonal" :

Nicole Muday · jeudi 14 février 2013 :
Bel poésie créyol... Enchantée : )

- Fred Moustin · mercredi 13 février 2013 :
SUPER

Moshé Kalonji · mercredi 13 février 2013 :
Magnifique....

Christine Willy · mercredi 13 février 2013 :
superbe

Sur l’ensemble du recueil Exquise déréliction métisse :

- Guylène Regal :
« "Lire, c’est aller à la rencontre d’une chose qui va exister mais dont personne ne sait encore ce qu’elle sera..." Découvre les plaisirs de la déréliction ; merci Suzanne Dracius »

- Christian Porfal 12 décembre 2012 :
Que de grâce et de détermination ! Quel doux mystère musical !!

- Marta-Irmina Cywińska 12 décembre 2012 :
Chère Suzanne... la poésie en action. Mille bisous de Varsovie.

- Baba Dicko 6 juillet 2012 :
j’aime la poésie et surtout vos poèmes.

- Nancy Naomi Carlson (traductrice en anglais d’Exquise déréliction métisse 6 juillet 2012 :
Merci ‎Suzanne. Je suis le truchement entre ton monde exotique et plein de merveilles — surtout ta poésie ! — et le mien.

- Tatoo Sainte-Rose 30 juin 2012 :
« Suzanne !! une exception !!!! »

- (Sur "L’entrebâillement de la porte") Gérard Nordin 6 juin 2012 :
« tout simplement Magnifique, cette porte entrebâillée sur un ciel infini de possibles. »

- (Sur "Antonomase en temps de cyclone") Claude Pauloby 24 mai 2012 :
« vous nous donnez envie de nous laisser emporter par ces eaux chantonnant de votre tendre jeunesse et présentes dans une mémoire »

- Libermann Messi 11 mai 2012 :
« Salut à vous, moi c’est Libermann un jeune Camerounais de l’université qui a un sentiment pour l’écriture et la poésie… J’aime bien votre inspiration ! »

Claude Giroux 7 mai 2012 :
« On peut voir le bonheur parfumé de lilas entrer et s’installer dans notre lecture où les mots deviennent musique. Entre autres... ;-) »

• Sur "Aux horizons du Sud" :
- Josiane Gourdin, 24 mai 2015 :
très beau ton poème !!!

- Gisele Moutamalle, 24 mai 2015 :
Très beau poème

- Leonarda Oliveri 27 avril 2012 :
« Poème superbe ! »

- Λασκαρινα Μπουμπουλίνα 27 avril 2012 :
« EXCELLENT SUZANNE ! »

- Laurentine Bisse-jenaste 26 avril 2012 :
Trooooooooooooop beau !!! merci Suzanne Dracius (^.^)

- Emie Passavin 26 avril 2012 :
Excellent ! Brillante MADAME !

- Nancy Carlson, 4 mars 2012 :
Grand succès au colloque de Chicago avec mes traductions de tes textes. Il y avait beaucoup d’intérêt pour tes poèmes. On m’a dit que "your Caribbean literature is hot." Les presses les plus prestigieuses... les universités... t’aiment à cause de ton intellectualisme mêlé à ton lyrisme.

- Dominique Lancastre 11/02/12 :
Bravo Suzanne Dracius.

• (Sur "Fantasmes de femmes") :

- Nikki Elisé Plasticienne · 22 janvier 2011 :
Joli :-)

- Verónica Martínez Lira 21 janvier 2011 :
« Génial !!!! »

- Moun Bordeaux 21 janvier 2011 :
MOI POURCEAU AIME :<< J’AI PRIS COURIR MARRONNE EN CARIBEENNE EPICURIE >>

- Francois Drolet 21 janvier 2011 :
« Il faut, comme le disait Baudelaire, s’enivrer de faire vivre à nos chairs le cri du misticri. Quel joli poème sensuel et libertaire. »

- Cristalle Coachbeauté 21 janvier 2011 :
« J’ai rarement lu un poème aussi beau, pourquoi je pense à Verlaine ? »

Sur Exquise déréliction métisse Prix Fetkann

- Veronica Martinez Lira 30 décembre 2011 :
Merci pour ton engagement, ton professionnalisme, perfectionnisme, talent et poésie. Je me rends compte combien je t’admire et comme je me sens fière d’être ton amie.

- François Teyssandier 15 décembre 2011 :
« Un livre charnel, qui a du corps et plein de saveurs... A lire. »

Sur le poème "Aux horizons du Sud" 12 décembre 2011 :

- Maguy Salomon :
Merci pour ce beau poème Suzanne.

- Tatoo Sainte-Rose :
Manman, Manman, !!! ce poème "déchire" !!!!!!grave !!!

- Sasso Irène ♥

- Edgard-Renaud Mirza :
J’aime beaucoup !!!

- Marc F-élie :
Très beau !!!!

- Patricia Laranco :
‎"hors des sillons de certitude"...

- Michèle Mauvois 11 décembre 2011 :
« Exquise !!!! »

- Camille Jacques 11 décembre 2011 :
La multiplication des verbes et des mots, la richesse du vocabulaire bien de chez nous donne à ce poème une saveur dont on se délecte.

- Gilbert Lecurieux · 11 décembre 2011 :
Magnifique poésie de tendresse tropicale. A lire et à relire.

- Verónica Martínez Lira 11 décembre 2011 :
Quel rythme, quelle cadence, quelle profondeur ! Le jury savait ce qu’il faisait lorsqu’il vous a donné le prix, ma chère Suzanne !

- Arkadiusz Zakęs 11 décembre 2011 :
Superbe, Suz...

- Mhamed Amar Bouyahia 11 décembre 2011 :
Qu’est-ce qui est plus beau que la couleur du sable, une douceur de mélange, d’une beauté à vous couper le souffle, d’une pureté, comme une eau fraîche qui jaillit d’une source où il est bon de s’engorger de cette vie, le mélange exotique et un don de Dieu ? J’aime ces couleurs de gaieté de coeur, je vous admire, chère AMIE SUZANNE, avec tout le respect que je vous dois, et je partage volontiers cette publication. Merci.

Sur Exquise déréliction métisse Prix Fetkann :

- Gérard Nordin 25 novembre 2011 :
« Je ne cesse de me le répéter, ce monde manque cruellement de poésie... antidote contre la morosité et l’agressivité. Bravo pour ces lignes »

- Nancy Naomi Carlson 24 novembre 2011 :
« Vive notre collaboration—tes textes superbes me font penser ! »

- Nancy Naomi Carlson (USA) 20 novembre 2011 :
Hier, je t’ai présentée dans un panel de traducteurs francophones de l’ALTA (American Literary Translation Association) à Kansas City dans l’état de Missouri. J’ai lu 2 de tes poèmes et j’ai présenté ta bio.
Tu étais un grand succès !! Tout le monde aimait la lecture. Bravo !!
On commence à reconnaître ton nom. De plus, une dame a reconnu ton nom d’une conférence francophone.
Oui, c’était un moment extraordinaire avec un texte extraordinaire !

- Nancy Naomi Carlson 1er novembre 2011 :
C’est mon grand plaisir de traduire un texte si beau.

- Guadeloupe Index 31 octobre 2011 :
« Belle pisse de plume !!! »

- Tatoo Sainte-Rose 30 octobre 2011 :
merci Suzanne.

- Alfred Donat 26 octobre 2011 :
« Que j’ai aimé ! »

- Freddy Icart 20 octobre 2011 :
J’avoue que j’ai été séduit par votre charme et votre talent, magnifique !

- SALON DU LIVRE DE LA PLUME NOIRE LE 14 OCTOBRE 2011 AVEC SUZANNE DRACIUS, JYB POETE SLAMEUR .........MOMENT TRES AGREABLE !! QUE C EST BON DE SE RETROUVER !
Marloue Mona 15 octobre 2011

- Marie-Antoinette Séjean 15 octobre 2011 à propos de la lecture d’Exquise déréliction métisse :
« Suzanne Dracius succulente et truculente !
Nous avons savouré ton souffle, aimé ton corps en mouvement, dégusté la caresse des mots. Un moment magique !
Au Salon de la Plume Noire, j’ai senti Chère Suzanne, ton énergie positive ! »

- Catherine Dalmat 15 octobre 2011
ah Suzanne Dracius une autre grande dame dans le paysage littéraire de la Martinique

- Téwo Yékrik 15 octobre 2011
c’est Suzanne Dracius ! (pas Gracius)

- Marie-Antoinette Séjean 15 octobre 2011
Oui pleine de Grâce !

- Claude Paysserand 25 septembre 2011 :
En ce qui concerne Suzanne Dracius, au plaisir de vous revoir l’an prochain pour le 3ème Festival de Poésie "Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée". J’ai apprécié votre recueil de poèmes Exquise
déréliction métisse
qui a obtenu le Prix Fetkann.

- Andrée Simonnot 9 août 2011 :
« LA MARTINIQUE est fière d’être si joliment représentée... et aussi fière de son écrivaine ... A quand l’achat de ton livre pour ipad ?
Bisous »

- Mohammed Taleb 7 août 2011 : « Dieu quel goût ! Harmonie totale. Que le bon Dieu vous garde . »

- Johnny Ismael 7 août 2011 : « vous êtes vraiment semblable à la chaude saison, élégante, brillante et pleine lune ! »

- « J’ai apprécié Exquise déréliction métisse... J’ai savouré ce recueil de poésie, plein d’humour !!!!! La poésie est prenante ! On lit avec plaisir et envie de continuer ! »
Sasso Irène 8 juin 2011

- Big Mad, continue de nous offrir tous les charmes des maux pardon des mots que tu véhicules à travers tes verres pardon tes vers à soie
Nassur Attoumani 6 juin 2011

- ["Fantasmes de femme"] … « toujours le même enchantement. A lire ce poème et surtout à le dire, j’ai l’impression que les mots m’emportent vers un lieu... L’Eden peut-être... »
Barnabé Laye, 27 mai 2011

- « superbe et brûlante poésie... »
Michel Van Den Berghe, 27 mai 2011

- « Bien formulé ... Avec une aisance dans la lecture... Quel "Fantasme de Femme" ! Exquis en Déréliction très Chère ... »
Linco Mosofèla, 26 mai 2011

- « Recueil de poèmes goûteux... A lire. »
François Teyssandier, 21 mai 2011

- « Merci Suzanne ! J’apprécie ta poésie, ton écriture est pour les femmes et les hommes, les vieillards et les jeunes de l’outre-mer un bénéfique sourire accueillant au silence de nos nuits et un soleil matinal pour les nouvelles générations. »
Denis Pourawa, poète, 9 février 2011

- « En effet Exquise déréliction métisse est un recueil de poèmes qui retient, dès les premiers vers, l’attention du lecteur. Chaque mot, choisi à bon escient, a son poids de chair, de sang. L’écriture, à la fois souple et luxuriante, est d’une belle et désirable sensualité. Couleurs, odeurs et saisons rythment des poèmes qui s’enracinent dans la terre aimée, célébrée. Terre qui est, en quelque sorte, la matrice profonde de l’oeuvre de Suzanne Dracius. Un recueil à lire, à savourer... »
(François Teyssandier, poète, Facebook, 14/10/2010)

- "C’est très beau, ces mots ensemble" : Exquise déréliction métisse...
(Emmanuelle Clément, Facebook, 2010)

- Bravo !
C’est vraiment bien ce que vous faites je vous souhaite beaucoup de courage et félicitations pour Exquise déréliction métisse et Pour Haïti, c’est très bien tout ça, bonne continuation. PEACE
(Patrik Jah, Facebook, 1er décembre 2010)

- Toutes mes félicitations pour le prix Fetkann 2009 qui vous a été décerné pour "Exquise déréliction métisse". Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié les thèmes abordés dans les poèmes notamment ceux liés à des faits de société, à l’esclavage, au féminisme ; le français pigmenté et pimenté d’expressions créoles — certaines que je n’avais plus à l’esprit me reviennent agréablement en mémoire.
Quant à votre recueil de nouvelles Rue Monte au ciel, je ne pouvais que l’aimer parce qu’on est captivé dès les premières lignes. Les situations des héroïnes, au demeurant graves, sont dépeintes avec une certaine verve où humour et sensualité ont leur place. Entre parenthèses, notre "tchip", que vous employez fréquemment, m’a bien plu.
Contente d’être rentrée dans votre univers littéraire et d’y marronner, je me suis appropriée votre roman L’autre qui danse il y a quelques mois mais j’attends le moment propice pour le lire de façon soutenue.
J’ai pris bonne note de la parution chez l’Harmattan de l’ouvrage collectif Métissages et marronnages dans l’oeuvre de Suzanne Dracius.
Une lectrice de Bruxelles (Belgique) d’origine martiniquaise
Josiane Lacroix-Milôme, 19 février 2010

- "Cher M. Desnel,
Je vous remercie de votre récente invitation au Ti punch poétique du vendredi 16 juin au Marché de la Poésie. Je tiens à vous féliciter pour votre stand au Marché de la Poésie. Je sais que votre présence au marché représente un effort, et cet effort a été couronné de succès. L’accueil a été chaleureux et l’assistance nombreuse. Suzanne Dracius faisait briller l’endroit  : dotée d’un dynamisme surprenant, d’un sourire à toute épreuve, elle rayonnait et infusait d’énergie tout à la ronde. Les visiteurs, curieux, s’arrêtaient nombreux. Le "pot" du vendredi 16 fut un succès : les lectures furent très vivantes, le public était enthousiaste, et les ti punch ont bien réjoui l’ambiance.
Je profite de cette heureuse occasion pour vous saluer bien cordialement,
Yael Weiss
(Yael Weiss, traductrice mexicaine, a réalisé une anthologie de poèmes de femmes francophones sur dix siècles de poésie féminine en langue française, bilngue français-espagnol, pour la maison d’édition mexicaine Espejo de viento. Lors de la sélection des poèmes, "Anamnésie propitiatoire" de Suzanne Dracius a été retenu pour figurer dans cette anthologie. Il a, par ailleurs, été demandé à Suzanne Dracius de rédiger l’introduction du chapitre "Iles".)

- Charles-Dominique Casanova, 31 janvier 2009 :
Madame,
Tout d’abord bonsoir.
Le hasard m’a conduit à un magazine qui s’appelle AMINA. Et en page "Caraïbes 14" je me penche sur un article qui vous a été consacré. Votre talent est mis en exergue - ce qui, me semble-t-il, est justifié ! Cependant une question me vient à l’esprit et elle vous est adressée de façon directe et sans ambages : votre oeuvre procède-t-elle de figures de style voire d’une rhétorique que vous "maniez" avec amour et talent ?
En effet, on y trouve des oxymorons...on y trouve des aphorismes...on y trouve des néologismes…
Pour vous l’acte poétique procède d’une émotion ce qui signifie que l’émotion précède l’acte poétique. Ce nonobstant, l’émotion est toujours présente -avant, pendant et après - car si tel n’était pas le cas, que resterait-il des grands Romantiques ? Or les Musset, Hugo, Lamartine, Vigny et Baudelaire sont éternels ou seront éternels ! L’émotion qu’ils nous ont transmise est intemporelle et survivra à jamais.
Pour revenir à ce que vous écrivez, je dois avouer que je me suis demandé comment une déréliction pouvait s’avérer délicieuse moi qui en suis un peu victime...un peu comme les métis, bien que je ne le sois pas ! Oxymore quand tu nous tiens...
Enfin pensez-vous que la poésie a encore de l’avenir alors que ce monde est un monde qui se nourrit de compétition, de course à la rentabilité ce qui implique qu’il faut posséder un esprit de tueur. Quelle est donc la place de la poésie ?
Je vous remercie de m’avoir lu (je suis un peu présomptueux !) jusqu’au bout.
Cordialement à vous,
Charles-Dominique

- Sur "L’entrebâillement de la porte", May Livory, 5 février 2008
Superbe ta porte entrebâillée sur les incarnats métissés !
Cela me donne quelques idées, on en reparle...

- Marie Gauthier, 24 mars 2007 (Sur "L’entrebâillement de la porte", inspiré par un de ses tableaux) :
J’ai bien reçu ton très beau texte, il y a quelques semaines, entre deux problèmes d’ordinateurs.
Plein de nos destins de femme,
de mère porteuse d’un futur évènement déjà ensemencé dans l’amour de la création,
pour ce qui advient du plus beau des chairs mêlées,
du sang répandu pour le pire
et aujourd’hui pour le meilleur,
de lumineuses floraisons en cours,
ferment et ornement de nos félicités en fond des temps.
C’est toi l’écrivain… moi le peintre…
Poètes dans la famille de la poïétique
Sel, sucre, sang, sève de la vie.
De l’entrebâillement aux baies ouvertes…
Merci à toi Suzanne