Petit glossaire sur "L’autre qui danse"

 2006
popularité : 11%

- Baklava (du persan bâqlavâ) : dessert traditionnel commun à tous les peuples de la Perse et de l’ancien Empire ottoman. Il est le gâteau national en Bulgarie, en Grèce, en Turquie, dans les Balkans, au Moyen-Orient et au Maghreb. Cette pâtisserie, également répandue chez les Arméniens et les Chypriotes, est un mets très sucré constitué de pâte phyllo, de sirop de sucre (remplacé par du miel en Grèce), et, selon les recettes, de pistaches, de noix ou de noisettes. On en trouve beaucoup dans les quartiers nord de Paris fréquentés par les immigrés (XVIII ème, XIX ème et XX ème arrondissements).

- BEPC  : aujourd’hui, Brevet des Collèges ; examen que passent les élèves à la fin de la classe de Troisième (vers 14-15-16 ans), avant d’entrer éventuellement au lycée en classe de Seconde (Second Cycle des études secondaires).

- Budé : livre de la « Collection des Universités de France », dite « Budé » (de l’association Guillaume Budé) des éditions Les Belles Lettres (Paris), publiant des ouvrages en latin et en grec d’auteurs de l’Antiquité.

- Bumidom : Bureau pour le développement des migrations dans les départements d’outre-mer, créé en 1963 ; c’est un organisme public français chargé d’accompagner l’émigration des habitants des départements d’outre-mer vers la France métropolitaine. Surnommés les Bumidomiens, ces migrants antillais et réunionnais occupèrent des emplois subalternes dans la fonction publique, les hôpitaux, la poste (PTT), les transports en commun etc.

- Bwa-bwa (mot créole) : marionnette, pantin. Au Carnaval, le bwa-bwa est une caricature géante de l’homme de l’année (plutôt en mal qu’en bien !), par exemple un personnage politique qui a fait sensation ou scandale, ou une allégorie matérialisant un fait marquant (par exemple, l’arrivée de l’euro en 2001). Roi éphémère du Carnaval, aussi appelé "Vaval", il est brûlé au bord de mer le soir du mercredi des Cendres, marquant la fin du Carnaval.

- Calebasse : fruit du calebassier à écorce résistante, de forme oblongue, sorte de courge ; les deux moitiés, vidées et séchées, sont utilisées comme récipients nommés coui ou kwi, en créole.

- Court-bouillon : préparation culinaire consistant à faire cuire du poisson dans un court bouillon (environ dix minutes dans l’eau bouillante) de jus de tomate et d’aromates.

- Déchirade (ou chiquetaille) : préparation culinaire créole de poisson séché : morue (cabillaud salé et séché) ou hareng-saur (hareng fumé) finement émietté (comme "déchiré") puis épicé.

- Kadaif (pâtisserie orientale) : rouleaux de cheveux d’ange aux amandes.

- Kayali (mot créole) : oiseau de Martinique aux longues pattes effilées.

- Khol : fard à yeux d’origine orientale.

- Halva : pâtisserie orientale aux pistaches ou aux amandes.

- Maté (mot créole) : callipyge ; se dit d’un derrière aux fesses rebondies, bien rondes, proéminentes comme… un mât !

- Must (mot anglais) : accessoire de mode, sac à main très "tendance", de marque, authentique ou d’imitation (mot à mot : "que l’on DOIT avoir pour être à la mode).

- Rahat-loukoum ou lokoum (de l’arabe) : confiserie orientale à base de pâte parfumée et très sucrée.

- Sucrier : petit oiseau des Antilles très friand de sucre.

- Tchololo : nom créole donné à l’eau de café, un café très léger, très dilué, pas fort du tout, presque sans goût, que l’on donne parfois aux enfants.

- Ylang-ylang (Cananga odorata), ou ilang-ilang : arbre de la famille des Annonacées, originaire d’Asie du Sud-Est, cultivé pour ses fleurs dont on extrait par distillation une huile essentielle très utilisée en parfumerie.