"Écrire au féminin pluriel ou en un singulier féminin ?" Wellesley, Boston (USA)

Conférence au colloque ACWWS
 avril 2002
popularité : 92%

COLLOQUE ACWWS
Conférence de Suzanne DRACIUS
Wellesley, Boston (USA)

(Fourth International Conference on Caribbean Women Writers, Wellesley College, Massachusetts, USA, 1995)

ÉCRIRE AU FÉMININ PLURIEL OU EN UN SINGULIER FÉMININ ?

Extrait :

Issue du kaléidoscope de cultures et de couleurs qui fait la diversité du monde créole, je ne suis plus inquiète de mon identité. Je me dis qu’elle est plurielle. Si l’Antillais est un être fragmenté par un passé de violence et une aberration de l’Histoire, un être meurtri par une répression sociale, raciale, politique et sexuelle, la sang-mêlé que je suis, au confluent de tous les sangs, aspire à renouer l’unité rompue, puise l’intégrité de son être dans la diversité même de ses composantes : le noir du bois d’ébène d’Afrique, le blanc des békés, - c’est-à-dire les descendants des colons français -, le rouge des Indiens à plumes ou sans plumes, - les Caraïbes ou les Koulis-, le tout pimenté d’un peu de sang « jaune », celui de mon aïeule chinoise...