Réinitialisation - Écrire en mon île confinée

19e jour de confinement, samedi 4 avril 2020
mercredi 8 avril 2020
popularité : 91%

Réinitialisation

Ah, si l’on pouvait réinitialiser 2020, puisque cette version a un virus ! Y a pas un informagicien ?

Un casse-tête pour M. Castex, la fin du confinement.
À quelle sauce serons-nous mangés ? Pas sauce matoutou en tous cas : plages interdites encore et encore. Pas de matoutou sur les plages le dimanche de Pâques !
« Un couteau suisse hors de prix », selon Révolution permanente, ce Monsieur Déconfinement : « L’homme choisi par Édouard Philippe pour organiser la sortie du confinement n’est pas seulement un ancien du ministère de la santé qui a contribué à la destruction de l’hôpital ; c’est actuellement un haut fonctionnaire qui cumule divers émoluments pour la coquette somme de 200 000 euros [d’argent public] par an. »

Religieux ou non, pas de rassemblements, susceptibles de favoriser massivement la propagation du Covid-19 !
Pour non-respect du confinement, en Guinée on y va fort, de manière expéditive : les types se font expulser à coups de trique des mosquées, ils peuvent à peine récupérer leurs chaussures laissées devant la porte et détalent comme des lapins. Si l’on en avait fait autant pour le gigantesque rassemblement d’environ 3000 personnes de la Porte ouverte chrétienne de Mulhouse, porte ouverte à la pandémie, oui ! à l’origine de nombreuses contaminations en France…

Mais voilà que Donald Trump envoie des navires de guerre dans la Caraïbe. Selon Martinique 1ère, « les Américains offrent une récompense de 15 millions de dollars pour l’arrestation du président vénézuélien », qu’ils accusent de trafic de drogue…
Cet impressionnant déploiement militaire américain « est soutenu par 22 pays, des alliés de Donald Trump, dont Sainte Lucie, Haïti, le Panama, la Colombie, Costa Rica, le Honduras et le Guatemala, tous situés autour du bassin Caraïbe.
Ironie du sort, c’est par le Guatemala que la majorité des stupéfiants transitent vers les États Unis. Le Venezuela est considéré comme un « petit joueur » dans le secteur du narcotrafic.
Dans le même temps, la Grande-Bretagne, proche de Washington, envoie son bâtiment, le RFA Argus dans la Caraïbe. Ce navire, avec un complément de marins et d’aviateurs, était attendu dans la région pour la saison cyclonique. Équipé d’un hôpital d’une centaine de lits, sa mission serait d’aider les colonies britanniques à faire face au Coronavirus. Londres n’a pas expliqué pourquoi le bateau navigue sans équipe médicale… »

Impérissable, inaltérable, viral sur la toile mais antiviral, idéal pour chasser le spleen, un sketch de Paul Taylor sur les faux anglicismes en français me met en joie. Sans pull ni smoking, je fais un footing jusqu’aux waters, riant à en faire quasiment pipi dans mon slip.
Pas de blues ni de surbooking dans mon planning de confinement !

Ibidem, forcément, 19e jour de confinement, samedi 4 avril 2020.