Corée contre coronavirus

Écrire en mon île confinée - 8e jour de confinement
mardi 24 mars 2020
popularité : 20%

Corée versus coronavirus

Nolo contendere, je ne veux pas contester la loi d’urgence sanitaire, mais…
J’en viens à envier la Corée du Sud, victorieuse dans la joute Corée versus coronavirus.
Atteinte aux libertés pour atteinte aux libertés, je préfère le dépistage massif au confinement !
Surtout si l’obstacle est d’ordre pécuniaire !
De grâce, la vie des gens avant l’argent !
D’autant plus que le calcul paraît erroné : un pays à l’arrêt ne coûte-t-il pas plus cher qu’une multiplication des tests ?
La guerre sanitaire, « Quoi qu’il en coûte », ai-je ouï dire…
Raï chien, di dan’y blan ! Hais le chien mais dis que ses dents sont blanches !
Une solution locale dans la lutte contre le coronavirus : les rhumeries de l’île entrent à leur tour dans le combat, mettant à disposition de l’alcool pur à destination de certaines structures en capacité de produire du gel hydroalcoolique, dans une Martinique frappée par la pénurie.
L’union fait la force. An lanmen ka lavé lòt ! (Une main lave l’autre !)
Sur ces entrefaites, à la une : « Quand les conflits d’intérêts priment sur la santé des Français :
Karine Lacombe, qui fait tout pour décrédibiliser les travaux du Pr Raoult, a touché de l’argent d’Abbvie & de Gilead pendant 5 ans.
Or Abbvie & Gilead produisent deux médicaments contre le COVID 19. Par conséquent, la chloroquine (pas chère et tombée dans le domaine public) est un concurrent qui pourrait leur faire perdre beaucoup d’argent. »
À vomir, même sans être malade, infecté par ces procédés infects ! Après Les Mains sales et la Peste, La Nausée et « l’enfer, c’est les autres ».
Au secours, Sartre, Camus et les autres !
RIP, Requiescas In Pace, repose en paix, Manu Dibango, extraordinaire musicien, et toi, Alain, héros ordinaire, chef de la sécurité au centre commercial d’Aulnay-sous-Bois, tous deux victimes de cette saleté de coronavirus !
« On ne quémande pas une prime, rappelle le responsable syndical. Mais des précautions, pour tous ces gens qui sont au front. Alain était l’un de ceux qu’on a envoyés au casse-pipe, sans précautions. »
Surgit l’idée de l’épreuve de philo 2020 :
« L’humain est-il capable de s’empêcher de vivre pour ne pas mourir ?
Vous avez deux semaines. »

Pointe des Nègres, 8e jour de confinement, mardi 24 mars 2020