Hommage posthume à Georges Mauvois

Savourer le miel de ses pièces ad libitum
dimanche 9 décembre 2018
popularité : 91%

Savourer le miel de ses pièces ad libitum

RIP, requiescas in pace, aux Champs Élyséens caribéens où t’accueillent feu mon père, Osman Dracius dont tu fus l’ami de jeunesse, et feu mon mari, Pierre Pinalie, et Jean Bernabé, grands créolistes auxquels tu fis appel, naguère, au GEREC, pour parfaire la graphie du créole de tes pièces, notamment le truculent MISYÉ MOLINA, pétulante adaptation créole du Dom Juan de Molière, sur laquelle j’avais écrit un article sincèrement dithyrambique dans France-Antilles Martinique, intitulé "Dom Juan aux Antilles".
Apiculteur de cœur, tu récoltas un miel exquis dont j’étais friande. À savourer, ad vitam aeternam, en dégustation illimitée, le miel joyeux de tes comédies, impérissables, à l’instar du miel, le seul aliment qui ne se périme jamais, à tel point que l’on en retrouve, quasiment intact, dans les Pyramides d’Égypte !
Mawoné, Jòj, chapé monté Djinen, an péyi san chapo !

(La veillée a lieu dimanche 9 décembre 2018 à La Joyau.)