Lecture d’"Anamnésie propitiatoire" par Suzanne Dracius

au CIÉF
mercredi 5 juillet 2017
popularité : 6%

- Vidéo : Lecture d’"Anamnésie propitiatoire" par Suzanne Dracius
Afin de présenter « l’univers draciusien* », Mylène Florence Dorcé​ (Université de Montréal) a prié Suzanne Dracius de lire ses trois poèmes de PROSOPOPÉES URBAINES, « Pointe des Nègres », « Terres-Sainville » (sur sa Fort-de-France natale) et « Anamnésie propitiatoire » (sur les banlieues parisiennes dites « sensibles »)
au Congrès annuel du CIÉF (Conseil International d’Études Francophones) à l’Université des Antilles - pôle Martinique,
mardi 27 juin 2017 de 9 h à 10 h 15
[* « draciusien » : c’est-à-dire de Dracius]
Hommage au chantre de la Négritude, tant Aimé – qui écrivit en dédicace à la mère de l’écrivaine : « À Elmire Dracius, que la Martinique remercie d’avoir mis au jour la Poésie, la vraie : Suzanne », ce qui lui vaut toute sa gratitude –, et à ses ancêtres africains qui se libérèrent du joug de la servitude. Cette phrase, Césaire tint à ce qu’elle figurât à la fin de l’entretien publié dans PROSOPOPÉES URBAINES (éditions Desnel, 2006, coordonné par Suzanne Dracius) : « Scripta manent », les écrits restent.
- Pour commander PROSOPOPÉES URBAINES en ligne à l’éditeur (vendeur indépendant, pas « esclave » du géant, « politiquement correct ») :
http://www.amazon.fr/gp/offer-listing/2915247056/ref=tmm_pap_new_olp_sr?ie=UTF8&condition=new&sr=&qid=
Envois en France, Outre-mer, Europe, Amérique du Nord (Québec, Canada - USA).